Un restaurant proche de Walibi

Un restaurant proche de Walibi

Parc d’attractions réputé situé aux Avenières, Walibi propose de multiples attractions et spectacles. Un petit séjour dans cette région permet aussi de profiter de nombreux lieux attractifs, instructifs ou gourmands, aux alentours de cet endroit.

Les lieux incontournables

Sportifs ou simplement curieux peuvent trouver de quoi se satisfaire dans cette région riche en découvertes. En effet, les enfants seront ravis d’admirer les animaux au Domaine des Fauves ou de suivre les traces de Mandrin, célèbre chef contrebandier, aux détours des tavernes, des bois et des cachettes qu’il fréquentait. Toute la famille sera aussi éblouie par les cascades du Pain de Sucre et de Glandieu, changeantes au gré des saisons et dont la réputation n’est plus à établir. Les amateurs de vieilles pierres enchaîneront les visites des célèbres forteresses et des églises du coin. Les personnes avides d’acquérir de nouvelles connaissances se rendront au musée du Tisserand dauphinois, où elles apprendront toute l’histoire du tissage et des tisseurs de la soie, qui font aussi partie du patrimoine local. La Maison d’Izieu, quant à elle, bouleversa les visiteurs avec son atmosphère si particulière, ses photos, ses dessins d’enfants, relatant l’histoire des enfants juifs réfugiés dans ce lieu de 1943 à 1944. Après cette visite éprouvante, ils trouveront du réconfort dans la petite chocolaterie de Marlieu.

Les sportifs ne sont pas en reste puisque de nombreuses randonnées leur sont proposées. Ski nautique sur lac, base nautique, haras ont aussi fait la réputation de cet endroit. D’autre part, la ViaRhôna, emmenant les cyclistes du lac Léman aux bords de la méditerranée, propose aux amoureux du vélo, des tronçons de route entièrement sécurisés et dédiés à leur sport favori. Ils peuvent ainsi allier activités physiques et intellectuelles, en faisant des haltes pour visiter monuments ou autres et en admirant les paysages.

La restauration

S’octroyer un séjour entre Isère et Ain, ne peut pas s’envisager sans dégustation des plats régionaux typiques, cliquez-ici, si vous voulez en manger quelques-uns. A quelques kilomètres de tous ces lieux à visiter se niche dans un petit village de l’Ain, une hostellerie proposant de goûter aux recettes traditionnelles. Ce petit écrin s’appelle Saint-Benoît et ce village est en effet directement relié à l’Isère, par un pont monumental existant depuis 1910. Depuis 2018, Emmanuel et Géraldine ont repris la tête de l’établissement, conservant l’esprit insufflé par la famille Penelle, qui a contribué auparavant à sa réputation solide.

Tombé sous le charme lors d’une visite, ce couple a ainsi décidé de redonner vie à ce restaurant, idéalement situé sur les bords du Rhône. Emmanuel, fort de ses expériences en brasserie lyonnaise et en cuisine traditionnelle, allie connaissances et inspirations, pour offrir aux clients des aventures gustatives dont ils gardent un souvenir ému. Quant à Géraldine, habituée au service et à la gérance des hôtels, elle mène de main de maître l’établissement. Sa réouverture a nécessité de lourds travaux de rafraîchissement et de réorganisation, mais, deux cents convives peuvent désormais s’attabler à l’intérieur ou à l’extérieur sur une terrasse imposante, offrant une vue sur le fleuve.

Ne ménageant pas leurs efforts, les nouveaux gérants rivalisent d’inventivité en organisant des soirées à thèmes une fois par mois et en transformant le lieu en ginguette pour les longs dimanches d’hiver.

D’autre part, ils proposent de nouveaux services comme par exemple le ravito. Cyclistes et promeneurs peuvent ainsi s’octroyer une petite pause durant la période estivale et savourer glaces, smoothies, milkshakes ou autres cocktails, accompagnés de paninis ou de douceurs sucrées. Servis à l’extérieur, les sportifs profitent soit de la terrasse, soit d’un espace ombragé par de vieux arbres.

Les gourmands, quant à eux, s’attableront devant les spécialités de l’Ain et de l’Isère regroupées. Incontournable, la fameuse volaille de Bresse aux morilles est servie avec un gratin dauphinois et des légumes de saison. Quant aux cuisses de grenouilles en persillade, elles sont proposées elle aussi avec le même accompagnement.

Les mets locaux ne sont pas les seuls à la carte, puisqu’on retrouve par ailleurs, un vaste choix de pizzas. Quel que soit le choix, tous les plats peuvent être sublimés grâce aux vins principalement locaux qui font, eux aussi, partie du patrimoine de l’Ain.

Emmanuel et Géraldine ont su, grâce à leur savoir-faire et à leur énergie, redonner un second souffle à ce lieu, réputé pour être une institution dans la région.

   

Trouver un bon restaurant pour une sortie entre amis à Toulouse
Solutions de gestion pour la restauration multi-sites