Laboratoire de restaurant : quelles sont les normes d’hygiène à respecter ?

Un laboratoire de cuisine est un lieu de préparation d’aliments froids. Afin d’éviter tout risque d’intoxication alimentaire et d’autres risques liés aux microbes, des normes d’hygiène sont à respecter. L’Etat impose des contrôles pour la sécurité sanitaire des consommateurs. Les sanctions peuvent aller jusqu’à la fermeture de l’établissement en cas d’infraction aux règles.

Sécurité sanitaire et agencement du laboratoire de cuisine

Le nettoyage des locaux doit se faire de manière régulière pour éviter la contamination des aliments. L’agencement doit être bien étudié afin de faciliter le nettoyage et suivre les normes d’hygiène d’un laboratoire de cuisine. Les équipements et les matériels doivent également être désinfectés régulièrement. Les zones de travail propres doivent bien se distinguer des zones de travail sales. Pour éviter la propagation des bactéries, il est recommandé de faire des balayages à sec. Il est donc préférable d’effectuer un lavage à sec à l’aide de papier à jeter au lieu des torchons.

Les plafonds et les murs peuvent être source de microbes. Ils doivent être faits de matériaux faciles à nettoyer. Un plafond rouillé ou avec de la peinture qui s’écaille et des murs poreux sont dangereux. Des matériaux comme le plâtre et le bois sont à bannir. Il faudrait opter pour des matériaux non-toxiques, lavables, non absorbants, lisses et étanches comme l’inox.

L’importance de l’hygiène du personnel

C’est un autre point à ne pas négliger pour respecter les normes d’hygiène d’un laboratoire de cuisine. En dehors des équipements, des locaux et des aliments, les travailleurs doivent avoir une hygiène corporelle irréprochable. Le port de tenue adéquat : masque, tablier, gants, etc est obligatoire durant les heures de travail. Des lave-mains doivent être à la portée de tous. Un système de séchage doit également être mis en place. L’agencement de lavage ne doit pas être les mêmes que pour les aliments. Les toilettes doivent se trouver en dehors de la zone de préparation. L’approvisionnement en eau potable est aussi très important pour assurer la sécurité sanitaire des consommateurs.

Une bonne aération et évacuation d’eau sont indispensables

Comme tout local de préparation d’aliment, l’aération est primordiale. Une forte chaleur pourrait nuire à la fraicheur des aliments. De plus, un laboratoire est souvent utilisé pour préparer des aliments froids. L’utilisation d’équipements frigorifiques pour obtenir une bonne température est utile. La rupture de la chaine de froid est à éviter par tous les moyens. Un système de séparation de l’air propre et de l’air sale est également nécessaire. C’est obligatoire pour le stockage des denrées alimentaires. Leurs emballages ne doivent pas être source de contamination.

Quant à l’évacuation d’eau, il est conseillé d’utiliser un bac à graisse afin d’éviter le bouchage de la tuyauterie. L’eau potable doit être suffisante dans le cadre du respect des normes d’hygiène d’un laboratoire de cuisine.

Trouver un bon restaurant à Ouistreham
Où déguster des fruits de mer à Cabourg ?